Trouble de développement des sons de la parole

Le trouble de développement des sons de la parole (TDSP) englobe différentes problématiques qui affectent toutes la production des sons. L’origine des difficultés rencontrées peut être congénitale (ex. : cas de fente palatine), acquise (ex. : cas de traumatisme crânien) ou développementale. Dans les cas d’origine développementale, on peut rencontrer :

  • Une atteinte du développement des sons de la parole liée à un risque génétique

  • Une atteinte du développement des sons de la parole liée à des otites à répétition

  • Une atteinte du développement des sons liée à une problématique psychosociale (ex. : enfant extrêmement timide)

  • Un trouble moteur de la parole (ex. : dyspraxie verbale, dysarthrie)

  • Un trouble d’articulation (ex. : on dit qu’il parle sur le bout de la langue ou fait des distorsions sur quelques sons).

 

Les personnes qui présentent un trouble de développement des sons de la parole peuvent donc avoir des profils variant entre des difficultés d’articulation (ex. : chat est produit [sa]) jusqu’à des transformations de sons (ex. : remplace tous les [k] par des /t/, omet des sons, comme dans [tat] pour casque). Les transformations de sons peuvent être constantes, comme dans le cas précédent ou inconstantes (ex. : remplace des sons en fonction des prochaines consonnes prévues dans le mot).

 

L’impact d’un trouble de développement des sons de la parole peut varier, passant de simples difficultés à des limitations à se faire comprendre et/ou à des conséquences dans l’apprentissage du langage écrit (lecture, écriture).

 

Références 

MACLEOD, A. (2018). Mise à niveau de la phonétique et de la phonologie pour la pratique en orthophonie.

Document de formation. Université de Montréal.

Les enfants à l'école
Les enfants de l'école