TROUBLE DÉVELOPPEMENTAL DU LANGAGE

 

Le trouble développemental du langage est un large concept relié à d’anciennes appellations (trouble primaire et persistant du langage, dysphasie), où l’expression et la compréhension du langage peuvent être touchées. Ce trouble réfère à un problème d’acquisition et de maîtrise du langage ayant des impacts fonctionnels, dans le quotidien. Le développement de plus d’une composante du langage est affecté :

  • Phonologie (production des sons, en zone conjointe avec le trouble du développement des sons de la parole lien)

  • Morphologie (formation des mots, mots de même famille, accords)

  • Syntaxe (construction de phrases, ordre des mots)

  • Sémantique (vocabulaire, sens, recherche de mots)

  • Pragmatique (pourquoi et comment l’enfant communique)

  • Discours (ex. : raconter sa journée, un film…)

La personne qui présente un trouble développemental du langage a des difficultés langagières persistantes qui ne se résorberont pas d’elles-mêmes. Ces difficultés entraînent des conséquences sur les relations sociales, les apprentissages et la réussite éducative.

Lorsqu’un enfant présente une condition biomédicale (ex. : trouble dans le spectre autistique, lésions cérébrales, surdité neurosensorielle, entre autres), on parlera plutôt d’un trouble de langage associé à cette condition. Le concept de trouble développemental du langage peut toutefois se présenter avec des troubles concomitants (ex. : attention-TDAH, motricité (dysarthrie, dyspraxie), fonctions exécutives, entre autres).

Références 

OOAQ (2018). Trouble développemental du langage. Fiche d’avancement de la pratique.

Le mot de la fin sur le trouble développemental du langage : messages-clés. Blog Tout cuit dans le bec, publié le 6 décembre 2017 par Marie-Pier Gingras.